Le contrôle du récit public ou la fin de la liberté de penser ?

Depuis quelques années, nous assistons dans nos démocraties à la volonté des gouvernants de contrôler la production et la diffusion de l’information afin d’avoir le monopole du récit public. Ce phénomène est renforcé par l’idéologie du "politiquement correct" qui entend disqualifier tout discours discordant ou divergent du récit officiel qu’il provienne aussi bien des politiques [...]