L’apport de l’étude du totalitarisme à la science politique (3/4): la souveraineté, l’opinion publique, la citoyenneté.

[Retrouvez ici la deuxième partie de cet article] Les données que nous venons de présenter, pour brèves quelles soient, nous permettent de comprendre que la science politique a besoin de l’étude du totalitarisme pour traiter un certains nombre de questions qui sont au cœur de l’analyse de la vie politique. Comme nous l’avons montré dans [...]

L’apport de l’étude du totalitarisme à la science politique (2/4): les controverses historiographiques sur le nazisme

[Retrouvez ici la première partie de cet article] Les années 80 et 90 ont vu se développer deux controverses liées au nazisme. La première dite « Querelle des historiens » s’est déroulée en Allemagne. La seconde, liée à l’ouvrage de Daniel Goldhagen (7) s’est étendu bien au-delà de ce pays. Les principaux documents de la controverse entre [...]

L’apport de l’étude du totalitarisme à la science politique (1/4): les contributions de Aron, Arendt et Lefort

Le titre de ce chapitre peut déconcerter : on déclare généralement le contraire en pensant que la science politique est la discipline qui nous instruit sur le phénomène totalitaire. Ce n’est pas faux, mais il faut pour cela se référer au passé. Dans la science politique française, les travaux sur le sujet sont rares et un [...]